Les trames vertes et bleues

La diversité des espèces vivantes, végétales et animales, est menacée par la régression et la destruction des habitats naturels.

Avec leur destruction, la fragmentation des habitats d'espèces concoure à l'érosion de la biodiversité en France. En effet, tout être vivant a besoin de se déplacer pour se nourrir et se reproduire. Or l'urbanisation et l'intensification de l'agriculture menacent fortement les continuités écologiques existantes.

ZIEM : Zone d'Intérêt Écologique Majeur :
L'objectif de la trame "verte et bleue" est de relier les ZIEM entres elles

Les trames "vertes et bleues"

La trame "verte" est un outil d’aménagement du territoire, constituée de grands ensembles naturels et de corridors les reliant ou servant d’espaces tampons, reposant sur une cartographie à l’échelle 1:5000. Elle est complétée par une trame "bleue" formée des cours d’eau et masses d’eau et des bandes végétalisées généralisées le long de ces cours et masses d’eau. Elles permettent de créer une continuité territoriale, ce qui constitue une priorité absolue.

La trame "verte et bleue" est pilotée localement en association avec les collectivités locales et en concertation avec les acteurs de terrain, sur une base contractuelle, dans un cadre cohérent garanti par l'État pour réaliser un Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE).

Ce SRCE sera pris en compte au niveau local dans les Schémas de COhérence Territoriale (SCOT) , les Plans Locaux d'Urbanismes (PLU) et les cartes communales.

Pour cela, une connaissance scientifique approfondie est indispensable pour identifier et gérer les interconnections écologiques entre les espaces de la trame "verte et bleue". Ainsi, convient-il de mener un inventaire d'habitats et d'espèces.

Cet inventaire peut être effectué au niveau communal. Le ministère du Développement durable propose aux communes volontaires un dispositif pour les aider à connaître, protéger et valoriser leur biodiversité : l’atlas de la biodiversité dans les communes (ABC).

 

Participez à la "trame verte et bleue" !

En effet, votre jardin peut servir de continuité dans un corridor biologique. Pour cela, il suffit de l'aménager de manière à offrir des milieux de vies favorables à la faune et la flore :

  • en leur fournissant une aide directe : nichoirs, point d'eau, mangeoires....

  • en privilégiant la plantation d'arbres et d'arbustes indigènes, favorables aux insectes, aux mammifères et aux oiseaux.

  • en préférant les méthodes de jardinage écologiques et en évitant l'utilisation de pesticides et herbicides.

  • en diversifiant et aménageant de nouveaux milieux, comme une haie champêtre, une mare, un coin "d'herbes folles", un mur de pierres sèches, …

Ainsi tout au long de l'année, vous pourrez observer à loisir oiseaux, papillons, insectes, grenouilles, lézards, hérissons, petits mammifères... sans oublier la présence d'une riche flore locale !

La Ligue Protectrice des oiseaux anime un réseau de refuge pour les oiseaux : http://www.lpo.fr/ ou 02 35 03 08 26

 

     

Pourquoi il ne faut pas confondre "Voies vertes" et "Trame Verte et Bleue"

De plus souvent, nous entendons parler autour de nous de "voies vertes", notamment concernant les anciennes lignes de chemin de fer transformées en chemin de randonnée (voie verte Seine Maritime) et parfois de "trame verte" pour des parcours "nature" voire "trame bleue" pour des chemins longeant des rivières ou des cours d'eau (trame verte office du tourisme d'Elbeuf).

Ces voies, généralement tracées par les organismes de tourisme et par les collectivités locales, ne sont pas issues du projet de La Trame Verte et Bleue du Grenelle Environnement .

La confusion n'est pas anodine car le risque serait de faire mal en pensant faire bien. En effet : La trame Verte et Bleue est avant tout un outil pour la sauvegarde de la biodiversité. C'est à dire que ces corridors verts et bleus vont relier des réservoirs de biodiversité entre eux pour permettre à la faune et la flore de se déplacer pour se nourrir et se reproduire et d'assurer le brassage génétique nécessaire à sa survie.

La prudence doit être de mise avant tout aménagement de chemin pour savoir si celui ci traverse une zone susceptible d'être intégrée dans la Trame Verte et Bleue car les aménagements nécessaires à l'accès de tous (piétons, cyclistes, cavaliers, rollers, personnes à mobilité réduite..)  ne sont pas toujours compatibles avec la tranquillité indispensable à la faune pour se déplacer, se nourrir et se reproduire.

L'élaboration de la Trame Verte et Bleue (TVB) en Haute-Normandie est pilotée par le Conseil Général et la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement). Sa mise en œuvre est encore à l'étude. C'est à dire qu'à l'heure d'aujourd'hui, il n'existe pas de Trame Verte et Bleue sur notre département.

La Trame Verte et Bleue Grenelle Environnement est une démarche qui porte une ambition forte et structurante : celle d’inscrire la préservation de la biodiversité dans les décisions d’aménagement du territoire, notamment dans les schémas de cohérence territoriale (ScoT) et dans les plans locaux d’urbanisme (PLU).

     
 

Pour toute remarque / observation sur cet article :
contactez 
Patrick Cornette

.

     

 

Tous les articles
 
Sorties "Nature"
 
Expositions
 
Enquêtes
 
Liens
 
Glossaire
.

- - -  Informations / Conseils : Patrick Cornette  / Ville de Saint-Aubin-lès-Elbeuf  - - -  Conception / Mise à jour : Ville de Saint-Aubin-lès-Elbeuf  - - -